© PNUD Mauritanie / Patrice Brizard - Ce projet de formation des acheteurs publics s’inscrit dans le cadre de la promotion et du renforcement de la gouvernance en matière de passation des marchés publics en Mauritanie à travers la crédibilisation et l’amélioration de la transparence des processus et la professionnalisation des personnels qui interviennent dans le dispositif.

Nouakchott-ENAJM : « Ce projet s’inscrit dans le cadre de la promotion et du renforcement de la gouvernance en matière de passation des marchés publics en Mauritanie à travers la crédibilisation et l’amélioration de la transparence des processus et la professionnalisation des personnels qui interviennent dans le dispositif.

« L’amélioration de l’environnement des marchés publics en Mauritanie est au cœur des interventions de promotion de la bonne gouvernance que le PNUD déploie ces dernières années dans le pays. Dans ce cadre, les interventions du PNUD visent un triple objectif :

1)    L’environnement institutionnel et juridique dans lequel intervient la passation des marchés, au moyen des législations et stratégies en matière de promotion de la redevabilité, de la transparence et donc de la lutte contre la corruption.

2)    La crédibilisation des processus à travers un personnel des ressources humaines qualifié et disposant des savoir-faire nécessaires pour conduire des processus plus transparents et crédibles dans le respect des normes standard de passation des marchés.

3)     La mise en place d’un dispositif modernisé de passation des marchés, grâce à la numérisation qui est l’outil du 21e siècle et autorisera une plus grande traçabilité des opérations de passation des marchés et permettra le contrôle de toutes les interventions et interactions dans le processus.

« Le Programme mettra en outre un focus sur une plus grande inclusivité de genre parmi les entreprises soumissionnaires. Dans ce cadre la formation sera également orientée vers le public féminin, notamment les femmes entrepreneures pour leur permettre d’acquérir les connaissances nécessaires pour la constitution de dossiers d’offres de qualité, et l’exécution rigoureuse et performante des marchés.

« Les femmes professionnelles des approvisionnements sont particulièrement visées pour leur permettre d’acquérir les bases de connaissances et les savoir-faire requis pour conduire des approvisionnements publics dans le respect des règles en matière de passation de marchés. Cette intervention permettra ainsi d’augmenter le nombre de femmes dans la profession, et contribuer de la sorte à une plus grande inclusivité des processus et notamment à leur crédibilisation.

« Le programme accordera également une attention particulière aux jeunes femmes actuellement inscrite dans le circuit académique supérieur, et qui aspirent à rejoindre la profession d’acheteur public.

« Nous sommes convaincus, avec nos partenaires du gouvernement et l’ensemble des partenaires internationaux avec lesquels nous collaborons pour la mise en œuvre de ce programme, qu’au terme de ces formations et du plan d’actions du programme il y aura une plus-value nette sur l’environnement national en matière de gestion des appels d’offre publics. Nous comptons donc sur l’investissement de l’ensemble des personnes engagées actuellement dans le cadre de ce programme ».

Sur le même sujet


Passation des marchés publics, entretien avec la Représentante résidente adjointe du PNUD en Mauritanie

Cette formation s’inscrit dans la promotion et le renforcement de la gouvernance dans la passation des marchés publics en Mauritanie, par la crédibilisation et l’amélioration de la transparence des…  


Mariem Haye, Présidente de la Commission de passation des marchés publics au ministère de la Fonction publique et du Travail

Mariem Haye est Présidente de la Commission de passation des marchés publics au ministère de la Fonction publique et du Travail  

Icon of SDG 05 Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mauritanie 
Aller à PNUD Global