© PNUD Mauritanie - l'Accelerator Lab, dont la conception expérimentale permet de transformer des idées brillantes en réalité.

 

Avoir de bonnes idées est amusant. Il n'y a rien de tel que le sentiment que l'on éprouve lorsque l'inspiration vous frappe, et que constatez soudain que tout ce que vous aviez en tête s'est parfaitement mis en place. Si seulement cela arrivait plus souvent, n'est-ce pas ? Mais les idées seules ne suffisent pas à apporter un changement, et parfois une réalité farfelue s’impose entre les idées et la mise en œuvre. Il est facile d'imaginer qu'il suffit d'avoir une bonne idée pour réussir. Vous vous asseyez avec votre stylo et votre papier, vous réfléchissez un peu, eurêka une idée jaillit et - voilà - c’est le succès du jour au lendemain !

Malheureusement, les choses ont tendance à ne pas se dérouler comme nous l'imaginons souvent. Les idées sont des choses délicates, souvent aussi délicates qu'audacieuses. Nous ne pouvons pas simplement lancer une idée dans le monde sans la défendre, c'est-à-dire sans en valider le concept et la pertinence, et espérer qu'elle se débrouille toute seule. Nous devons nous assurer que nous lui donnons toutes les chances d'être prise au sérieux.

C'est là qu'intervient l'Accelerator Lab, dont la conception expérimentale permet de transformer des idées brillantes en réalité. En combinant des anecdotes perspicaces tirées de l'intelligence collective et de séances de réflexion sur la conception, avec des aspects pratiques, et la mise à nu des styles de pensée qui sous-tendent les sauts créatifs. En fait, ce que le processus d'intelligence collective permet de faire, c'est d'envisager le problème sous un angle nouveau, au lieu de se contenter d'adopter les anciennes façons de faire.

Les idées prolifèrent lorsque des esprits divers et brillants se réunissent pour remodeler les cadres de référence habituels et encourager l'innovation.

L'Accelerator Lab du PNUD en Mauritanie a récemment entrepris de travailler sur trois défis : (1) l'informalité dans le secteur agricole, (2) l'accès aux soins de santé et (3) la gestion des déchets. Nous avons d'abord exploré les signaux faibles possibles, puis cartographié les solutions liées à ces défis... Des solutions intéressantes doivent être testées. Mais nous ne pouvons pas nous contenter de rester assis derrière nos bureaux et décider comment procéder à ces expérimentations.

Nous avons décidé de réunir des esprits divers et stimulés, pour découvrir de nouvelles façons de traiter l'informalité dans le secteur agricole, l'accès aux soins de santé et la gestion des déchets dans un processus d'intelligence collective. Des responsables gouvernementaux, des experts, des entrepreneurs, des représentants de la société civile et de futurs utilisateurs ont été réunis pour réfléchir et planifier collectivement.

Le processus de cartographie nous a permis de découvrir un innovateur local (RiMCompost) qui travaille à la transformation des déchets de palmiers en compost. Cet innovateur utilise des matériaux disponibles localement pour augmenter la fertilité des sols, sachant que seulement 5 % de la surface totale de la Mauritanie est arable. Des agronomes, des fonctionnaires, des spécialistes de l'agriculture, des jardiniers et des agriculteurs ont été réunis pour discuter et échanger des idées sur le compostage en Mauritanie. À la fin de la discussion, il a été suggéré de tester d'abord le compost dans un laboratoire chimique pour voir les différents composants nutritionnels et de mener une expérimentation - une ferme avec ce compost et une autre ferme avec du compost importé-. Cela nous permettra de faire une comparaison utile pour voir ce qui fonctionne exactement. Si l'expérience est concluante, le produit sera certifié par le ministère du Commerce, de l'Industrie, de l'Artisanat et du Tourisme et un plan de mise à l'échelle sera élaboré. 

La quête de l'Accelerator Lab pour numériser le système de santé en Mauritanie nous a amenés à réunir des praticiens, des médecins, des infirmières, des responsables de santé, des représentants du gouvernement, de futurs utilisateurs et des développeurs, pour discuter collectivement de la manière d'améliorer l'accès aux soins de santé grâce à la numérisation. La discussion a abouti à une proposition de développement et d'expérimentation d'une application de prise de rendez-vous médicaux qui vise à aider les patients à prendre rendez-vous avec les médecins et à réduire le temps d'attente et les longues files d'attente dans les hôpitaux. L'Accelerator Lab travaillera avec DoctoRIM par le biais de notre partenaire local HADINA RIMTIC pour tester et mettre à l'échelle cette solution.

En Mauritanie, de nombreux petits producteurs informels rencontrent des difficultés pour accéder au marché et vendre leurs produits. D'autre part, les acheteurs en gros ont également des difficultés à accéder aux petits producteurs des différentes régions du pays. Au cours des sessions d'intelligence collective, Accelerator Lab-Mauritanie a réuni des petits producteurs, des développeurs, des acheteurs en gros, des experts et des représentants du gouvernement pour discuter collectivement de la possibilité de développer une plateforme numérique innovante, qui intégrera et regroupera les produits des petits producteurs en grandes quantités pour le marché. Cette solution permettra de relever les défis auxquels sont confrontés les petits producteurs agricoles et les éleveurs dans les domaines de l'approvisionnement en intrants agricoles, du financement, de l'accès au marché et des outils d'aide à la décision.

Ces sessions ont permis de prêter attention aux futurs utilisateurs. Les expérimentations seront, inspirées par des clients créatifs et dévoués, qui ont participé aux sessions d'intelligence collective, s'efforçant de créer les meilleurs nouveaux produits qui répondent aux besoins de chacun.

Les idées glanées lors de ces sessions représentent un facteur clé de l'attention nouvelle portée à ces questions pour alimenter notre parcours d'expérimentation. Des sessions bien conçues ont été utilisées pour remodeler les cadres de référence habituels et encourager l'innovation.

Les idées novatrices ont toujours besoin d'être expérimentées et protégées ...

Le plus grand problème auquel est confrontée l'innovation en Mauritanie est qu'elle est devenue lente et gonflée, et qu'elle n'est plus capable de répondre rapidement aux menaces et aux opportunités du marché. Cela conduit à perdre la volonté et la capacité d'essayer de nouvelles choses et à cesser d'expérimenter. Pour remédier à cela, l'Accelerator Lab promeut actuellement parmi les jeunes entrepreneurs et experts mauritaniens des idées expérimentales innovantes de rupture, par le biais de sessions d'intelligence collective.

L'objectif principal de ces sessions d'intelligence collective n'est pas de générer des centaines de nouvelles idées. Il est plus utile, d'encourager un esprit d'expérimentation qui fait cruellement défaut. Et cela fonctionne.

 

Tirer parti de l'expérimentation et des données pour surmonter les préjugés …

Nul besoin d'attendre que l'inspiration vienne. Vous pouvez bouleverser vos modes de pensée quotidiens, dépasser les angles morts, et avoir de grandes idées deviendra une seconde nature.

Les préjugés dans les façons de voir le développement peuvent empêcher les gens d'identifier les problèmes, de générer des solutions et de mettre en pratique leurs grandes idées de manière efficace. Des données objectives et des expériences sont nécessaires pour formuler des hypothèses et tester la réalité de nos suppositions. Il vaut mieux se rendre compte que les choses ne vont pas lorsque les données et les résultats des expériences ne concordent pas à un stade précoce, plutôt que des mois ou des années plus tard !

Quels enseignements tirer ? Expérimenter, cartographier autant d'idées et d'hypothèses que possible et les considérer toutes, après avoir consulté et engagé les parties prenantes, les experts et les preuves, et être prêt à écarter toute idée qui ne tient pas la route. Pour reprendre la célèbre citation de feu Steve Jobs, cofondateur et ancien PDG d'Apple, "restez affamés, restez fous", mais aussi, restez interconnectés et restez intrépides !

Icon of SDG 08 Icon of SDG 09

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mauritanie 
Aller à PNUD Global