Rapport national sur le développement humain 2015

19 oct. 2015
image

La Mauritanie et le RNDH

Cinq Rapports Nationaux sur le Développement Humain durable ont été publiés. Le premier rapport (1996) avait pour thème central « Pauvreté humaine et pauvreté monétaire », tandis que le deuxième (1997) avait été axé sur « Habitat et indicateurs sociaux en Mauritanie ».
Les thèmes des rapports des années 2000, 2002 et 2005 ont respectivement porté sur (i) « activités productives et environnement en milieu rural », (ii) « contribution des activités féminines organisées à la lutte contre la pauvreté » et (iii) « décentralisation, gouvernance locale et promotion du DHD ».
A partir de 2002, le Rapport National sur le Développement Humain durable (RNDHD) a été transformé en un Rapport National sur le Développement Humain durable et la pauvreté (RNDHDP) afin de mieux intégrer cette dimension.
Les différentes éditions du Rapport National sur le Développement Humain ont permis d’attirer l’attention sur des problèmes de développement prioritaires et de contribuer au plaidoyer en faveur de la mise en oeuvre de l’approche DHD. Celle-ci était perçue comme moyen efficace de lutte contre la pauvreté, de protection de l’environnement et de promotion d’une nouvelle vision du développement centrée sur l’homme et intégrant les préoccupations de la communauté internationale au plan social, économique, environnemental, de la gouvernance, de la démocratie, des droits de l’homme, de la sécurité dans toutes ses dimensions…
La diffusion de l’approche DHD et le plaidoyer en faveur de cette conception du développement ont été pleinement assurés et ceci pour l’essentiel par le biais des Rapports Nationaux sur Développement Humain même s’il faut prendre, aussi, en compte les autres activités (ateliers de sensibilisation et de formation...).
Les Rapports Nationaux sur le Développement Humain Durable étaient de véritables outils d’aide à la décision et des moyens d’informations et d’analyses sur différentes questions du développement de la Mauritanie. Ils étaient, en règle générale, connus, utilisés et évoqués comme une référence. Ils étaient considérés comme des publications nationales de qualité et il y avait très peu d’interrogations sur leur pertinence. 

Eléments clés

  • Le processus d’opérationnalisation du DHD, engagé par l’Observatoire depuis sa création visait la promotion et la mise en oeuvre de l’approche DHD au niveau local par les communautés de base dans la perspective de lutte contre la pauvreté et de l’amélioration de leurs conditions de vie générales. Les actions conduites ont permis, de renforcer les capacités de participation et de résilience des populations des zones cibles notamment les organisations féminines.
  • Trois documents de projets-pilotes de lutte contre la pauvreté inspirés du DHD ont été élaborés en faveur des organisations communautaires organisées en réseaux dans les zones d’opérationnalisation du DHD.
  • Les moyennes de toutes les variables constituant les composantes de l’IDH sont plus élevées dans les pays arabes qu’en Mauritanie notamment le Revenu National Brut (RNB) par habitant : 15 817 dollars contre 2 988 dollars. Les revenus issus du pétrole dont bénéficient certains pays, expliquent cette situation et sont à l’origine de l’amélioration (moyenne) des autres composantes de l’IDH dans le monde arabe : espérance de vie à la naissance, durée moyenne de la scolarisation
  • L’importance de la valeur de l’indice d’inégalité du genre en Mauritanie est liée notamment à un taux de mortalité maternelle très élevé (510 décès pour 100.000 naissances vivantes selon le rapport mondial sur le développement humain) et à un taux d’activités féminin très faible comparativement aux hommes (28,6% contre 79% pour la tranche d’âge 15 ans et plus en 2012).

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mauritanie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe