Effets sociologiques de la gestion des produits, évaluation des coûts et avantages de la mise en oeuvre ou non des priorités en gestion rationnelle des produits chimiques

01 avr. 2013
image

Résumé

La dégradation de l’environnement affecte, en premier lieu, les ressources naturelles qui sont la principale source de vie pour les populations les plus vulnérables. La préservation de l’environnement est donc en relation directe avec la question de la pauvreté.

 

Selon l’OMS, les causes environnementalesjouent un rôle dans plus de 80% des maladies, (OMS) et plus de 25% des maladies et des décès résultent directement de facteurs environnementaux.

 

Les populations les plus pauvres sont fortement tributaires des ressources naturelles, particulièrement les pauvres des secteurs de l’agriculture de l’élevage, de la foresterie et de la pêche. Le bien être de ces populations, à travers l’amélioration de leur situation socio- économique, passe donc parla préservation et la gestion durable des ressources naturelles.

 

Une bonne connaissance de la dimension socio-économique découlant:des effets sur l’environnement des différentes activités, notamment, ceux résultant de la production, l’utilisation et la gestion des produits chimiques, est une nécessité. Disposer du maximum de connaissances sur cette problématique, devient urgent.

 

En effet, l’économie du pays, longtemps basée sur l’agriculture et l’élevage, grands utilisateurs de produits chimiques, enregistre depuis quelques années une croissance sans précédent des industries extractives, elles aussi très grandes consommatrices de produits chimiques. La présente étude, faite dans le cadre du projet SAICM, a pour objectif, l’amélioration des connaissances sur cette problématique socio-économique, en vue d’éclairer la conception de stratégies et politiques ainsi que la prise de décision, en la matière.

À retenir

  • Parmi ces secteurs, les principaux sont l’agriculture, l’élevage, la pêche, le secteur minier et industriel y compris l’énergie. Aujourd’hui, le potentiel de développement du secteur minier, en pleine expansion est immense, alors que les produits tels que ceux de l’agriculture de l’élevage et de la pêche sont incontournables, au regard de l’objectif stratégique de l’autosuffisance alimentaire. Le sous secteur de l’énergie, quant à lui, occupera une place importante dans l’économie mauritanienne, compte tenu des réserves énergétiques et de gaz dont dispose le pays.
  • Au niveau de l’élevage, les produits chimiques utilisés, en plus des médicaments vétérinaires sont, pour l’essentiel, les poisons destinés à la destruction des prédateurs (appâts et autres) et les ectoparasites destinés à la lutte contre les tics, la galle et autres parasites. En plus du danger que représentent ces poisons et du caractère très toxique des ectoparasites, une autre menace provient des emballages de ces produits, qui sont jetés de manière anarchique dans la nature.
  • Les perturbations chimiques sur l’environnement, dues aux déchets et assainissement ont pour origine : les émanations chimiques des décharges non contrôlées, les incinérations hors normes, la prolifération des emballages en plastique et les résidus des fosses sceptiques dont 80% sont déversées sur le littoral (seulement 3 à 4% de la population est connectée à un assainissement collectif).

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mauritanie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe