Les Média mauritaniens contribuent à la promotion de l'intégrité dans le secteur de la Santé

12 mai 2014

vue partielle atelier de formation de journalistes

Le PNUD, en collaboration avec le Ministère des Affaires Economiques et du Développement et le Ministère de la Santé, a organisé un atelier de formation sur le thème « Contribution des médias mauritaniens à la promotion de l’intégrité dans le système de santé» du 28 au 30 avril et du 04 au 06 mai 2014 à Nouakchott au profit de 20 journalistes provenant de quatre médias différents (radio, tv, presse écrite, presse électronique). Le projet est cofinancé conjointement par le PNUD et les ressources du PACDE au niveau du Siège.

L’atelier a été préparé et animé par un consultant international, Luc Damiba, expert-anticorruption recruté par le PNUD. A l’issue de la formation, les journalistes ont été répartis en 3 groupes pour d’une part visiter les 3 sites d’accueil de santé, et ensuite mener des travaux de groupe sur l’identification des risques de corruption dans ces centres.

Les attentes formulées à l’endroit des médias sont, entre autre, qu’ils contribuent positivement à mieux cerner les problèmes d’intégrité et à faciliter la mise en œuvre de mesures et stratégies correctives de ces problèmes dans le secteur de la santé.

L’atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption (SNLCC), à travers un projet pilote intitulé « Informer et prévenir la corruption : Campagne médiatique et production de support de promotion de l’intégrité et la transparence dans 3 structures publiques de santé en Mauritanie, exécuté par le Ministère de la Santé.

Celui-ci a volontaire accepté d’expérimenter une approche participative de promotion de mécanisme d’intégrité dans les structures de santé publique. Ce projet pilote prône une contribution des média mauritaniens pour produire une information sur la fourniture de services de santé. En effet, la réduction des pratiques de petites corruptions dans le secteur de la santé passe aussi par une sensibilisation des usagers et des agents de santé.

Ce projet pilote vise à mobiliser les acteurs de deux secteurs principaux : les médias et la santé en vue de prévenir et de sensibiliser le public sur les problèmes soulevés. Au terme du projet les résultats suivants sont recherchés : une vingtaine de journalistes formés, trois structures de santé ont expérimenté des mécanismes et supports de promotion de la transparence et de l’intégrité, le dialogue inclusif entre les journalistes et les professionnels de la santé est établi pour faciliter l’accès à l’information, une quarantaine d’articles et émissions produits sur la santé, cinq meilleurs articles/émissions récompensés.

Rappelons que la Stratégie nationale de lutte contre la corruption, adoptée en 2010, appelle à un vaste effort national de lutte contre la corruption fondé sur la mobilisation de toutes les forces vives du pays et notamment l’administration publique, le secteur privé et la société civile. La stratégie préconise que les acteurs clés engagent des actions immédiates à court et à long terme se traduisant par un programme de réformes en profondeur.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mauritanie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe