Lancement du projet d'appui à la mise en place d'un Programme National de volontariat

30 janv. 2014

Photo: PNUD.

L’hôtel Mauricenter à Nouakchott a abrité le 30 janvier 2014 une cérémonie de lancement du projet d’appui à la mise en place d’un Programme national de volontariat en Mauritanie.

La cérémonie a été présidée par le Ministre des Affaires économiques et du développement, Monsieur Sidi Ould Tah qui a exprimé toute l’importance que le gouvernement mauritanien accorde à la jeunesse et en particulier à l’emploi des jeunes. Il a par ailleurs souligné que les programmes exécutés en 2013 ont permis l’insertion de plusieurs jeunes dans la vie active.

Prenant la parole à son tour, Dr Coumba Mar Gadio a mis l’accent sur la pertinence de ce projet pour le développement du pays avant de magnifier le rôle des volontaires «qui ne font pas souvent les titres des journaux ».

Madame Gadio a également indiqué que «le volontariat est non seulement un moyen efficace pour s’attaquer aux défis de développement, mais aussi il peut transformer le rythme et la nature même du développement.»

Le projet d’une durée de deux années s’articule autour de deux axes : la création d’un corps de jeunes volontaires mauritaniens pour répondre à un besoin urgent de mobilisation pour la réalisation des priorités nationales de développement et l’élaboration des textes organiques et d’un cadre juridique adapté pour la mise en place d’un programme national de volontariat mauritanien.

Les volontaires seront engagés dans le cadre d’un partenariat entre la structure d’accueil et le Programme national de volontariat placé sous la tutelle du Ministère des Affaires économiques et du Développement. Le contrat est signé entre le volontaire, le programme et le partenaire impliqué pour une période de 6 mois au minimum renouvelable sans toutefois excéder deux années.

Au cours de la cérémonie, Mme Aionhoa Jaureguibeitia, Responsable pour les Etats insulaires et l'Afrique de l'Ouest et du Centre  qui a fait le déplacement de Bonn pour la circonstance a partagé les expériences probantes de certains pays en Afrique qui ont déjà mis en place un Programme National de Volontariat.

Soulignons qu’un orchestre de la célèbre famille d’artiste EHEL Bowba Jiddou a égayé l’ambiance avec des chansons sur le bienfaits du volontaire et sur la lutte contre la corruption.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mauritanie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe