Rapport du Coordonnateur résident 2102

15 janv. 2013

Résumé

L’équipe pays a été activement engagée en 2012 aux côtés du Gouvernement pour répondre aux différentes crises qui ont affectées le pays (crise alimentaire et nutritionnelle ; situation des réfugiés ; menace acridienne ; épidémies de choléra et de fièvre de la vallée du Rift).

 

D’importantes ressources ont été mobilisées à cet effet, lesquelles ont été utilisées dans le cadre de projets visant à soutenir les communautés vulnérables affectées par les effets de ces crises. Compte tenu de ce contexte, l’Equipe n’a pas été en mesure de procéder avant la fin d’année à l’évaluation des progrès vers les résultats de l’UNDAF, lesquels seront examinés vers la fin janvier 2013.

 

Outre la réponse aux besoins immédiats des populations, le SNU s’est focalisé en 2012 sur le traitement des causes structurelles des crisesà travers le renforcement de la résilience à long terme des communautés touchées. A cet effet, une feuille de route définissant les lignes stratégiques de l’élaboration d’un programme pluriannuel intégré pour le renforcement de la résilience en Mauritanie, en lien avec la préparation de l’agenda du développement Post 2015 et de l’agenda post Hyogo sur la réduction des risques a été développée

Eléments clés

  • Le SNU a fourni en 2012 un appui technique pour opérationnaliser la fonction de suivi évaluation du cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP). Dans ce cadre il a été notamment procédé à l'actualisation des indicateurs de suivi du CSLP par le renseignement des indicateurs existants et la proposition de nouveaux indicateurs. Un appui a également été fourni à l'élaboration du rapport de suivi du CSLP. Le rapport annuel de suivi du CSLP pour l'année 2011, premier rapport de suivi du CSLP III 2011-2015, a été partagé avec les partenaires et a fait l'objet d'assises nationales de validation qui se sont tenues en décembre 2012.
  • Le cadre d’accélération de l’OMD 5 a été validé en novembre 2012. Par ailleurs, le SNU a appuyé la mise en place d’une cellule sectorielle pour l’accélération des OMD santé dans le cadre d’une Initiative du Président de la République. Toujours dans le domaine de la santé, le SNU apporté son soutien au Plan National de Développement Sanitaire (PNDS 2012-2020) à travers l’appui fourni au Gouvernement en vue de l’élaboration du Compact 2012-2015 qui vise notamment à i) obtenir des meilleurs résultats grâce à une meilleure utilisation des fonds existants ; ii) une plus grande harmonisation de l’aide afin de limiter le morcellement et les coûts de transaction ; ii) une meilleure coordination entre le gouvernement et ses partenaires au développement ; iv) une plus grande responsabilité mutuelle et une plus grande transparence en associant progressivement tous les acteurs aux processus nationaux de planification et de suivi ; v) le financement prévisible à long terme pour renforcer le système de santé. Le compact a été signé le 10 mai 2012.
  • L’Equipe humanitaire pays, ou humanitarian country team, a été mise en place en début d’année afin de garantir une meilleure réponse aux crises affectant la Mauritanie. Il s’agit du groupe central de coordination opérationnelle et d’orientation stratégique humanitaire en Mauritanie. Constituée de Représentants des agences du SNU, des bailleurs et des organisations non gouvernementales, cette équipe est placée sous l’autorité du Coordonnateur Humanitaire, conformément au mandat qui lui est attribué par le Comité permanent inter-organisations (IASC).